Connexion

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

 

 

Depuis le début du mois de juillet 2019, l’Hôtel d’Arc, plus connu comme l’Agora de l’Orléanais, a entamé une grande phase de travaux sur toute sa façade. Des échafaudages ont été montés sur les deux premiers étages. Le soir, l’engin de levage est garé en travers devant la façade, on remarque aisément que plusieurs binômes de vigiles surveillent étroitement les lieux, à l’extérieur comme à l’intérieur du hall d’accueil.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

   

 

Des règlements de compte à l’arme à feu, des tonnes de cannabis confisqués, des boites de nuits incendiés, des employés tabassés, des gérants intimidés, des cocktails Molotov balancés sur des portes d’établissements, des bagarres de gangs en pleine rue, des entreprises soudoyées, un cadavre retrouvé dans le coffre d’une voiture, des témoins qui ne disent pas tout…

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

  

On ne cesse de répéter qu’en France l’église catholique perd en influence et en fidèles depuis des décennies. Pourtant, elle n’a jamais semblé avoir aussi présente qu’en ce moment. L’évêque d’Orléans Monseigneur Blacquart en grand inspirateur et maître d’œuvre.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 

Des graffitis à l’allure étrange, qui pour les uns ont l’aspect de zombis, pour d’autres d’extraterrestres, qui font sourire ou font peur, sont apparus soudainement vers la fin de l’année 2017 aux quatre coins de l’hyper centre d’Orléans. Plus exactement sur les piles de chacun des trois ponts de la ville, et à différents endroits des mails.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Héroïne de France, symbole d’Orléans, Jeanne d’Arc fait bien parler d’elle depuis de nombreux mois. Après les meurtres odieux des dernières incarnations de l’héroïne lors des fêtes johanniques, c’est désormais la maison Jeanne d’Arc qui attire les regards.